ORCIER Contact News Liens : +33450739201

Charte zéro pesticide

Objectif « zéro pesticide» dans ma commune

 

Signature officielle de la charte « objectif zéro pesticide »

Le conseil municipal a décidé en janvier 2017 d’adhérer à la charte régionale pour l’entretien des espaces publics « objectif zéro pesticide ».

Cette charte a pour but d’accompagner les communes afin de trouver des solutions alternatives à l’usage des pesticides dans la gestion des lieux publics, de la voirie et des espaces verts. Cette démarche implique également différents partenaires comme Thonon Agglomération et la FRAPNA Haute Savoie.

Afin d’officialiser cette adhésion à la charte, une signature officielle s’est tenue à l’occasion d’une journée d’information sur la gestion des cimetières « objectif zéro pesticide » en mars 2017, à la salle des fêtes d’Orcier, en présence de :

M. Cosne Jean (adjoint au maire), M. Yannick Détraz (agent technique), M. DETRAZ Anthony (conseiller municipal, délégué à la commission environnement de Thonon-agglomération, BOURGEOIS Joseph (1er adjoint au Maire), Mme BAUD Thérèse (Maire), M. THOMAS Gil (Vice-président à l’environnement de Thonon-agglomération), M. JACQUIER Jean Pierre (FRAPNA), M. Yannick Tranier (agent technique)

Première étape de la Charte engagée !

La charte comporte différentes étapes. La première et la plus importante est celle d’établir une réflexion à l’échelle de la commune d’Orcier sur les pratiques actuelles d’entretien, les problématiques rencontrées et de définir les nouveaux objectifs d’entretien pour optimiser la gestion des espaces publics sans pesticides.

Ce travail correspond à l’élaboration d’un plan de gestion des espaces publics de la commune d’Orcier. Ce plan de gestion a été confié à Mme AGOFROY (AGROSTIS, architecte paysagiste) ayant travaillée auprès de nombreuses communes dont la ville de Thonon.

Depuis octobre 2017, ce prestataire a parcouru l’ensemble de la commune pour évaluer les points faibles et les points forts concernant les pratiques actuelles d’entretien et du fleurissement. A noter que depuis 2017, les agents n’utilisent plus de pesticides sur les différents espaces communaux.

Aucune machine ni produit ne remplacent l’action des pesticides mais les espaces doivent être entretenus au regard de leur usage. On appelle cela de la gestion différenciée. Certains espaces doivent faire l’objet d’un entretien rigoureux (espaces de prestige) et d’autres où la végétation peut-être tolérée temporairement (espace de confort) voire entretenus à minima (espace naturel). Cela va permettre aux agents de gérer au mieux leur temps de travail et de mettre en place des alternatives qui limiteront l’entretien des espaces verts (paillage des sols, type de fleurissement , etc.).

Ce plan de gestion sera finalisé avant le printemps 2018. Une présentation est prévue en conseil municipal ainsi qu’une communication auprès des habitants pour mieux comprendre les actions menées par la commune et les agents techniques notamment.